Archives de la catégorie ‘Vite un resto !’

L’été commence à pointer le bout de son nez et l’arrivée des « presque beaux jours » suscite l’ envie d’une sortie entre copines!

Rendez vous, 20h00, ce soir, au « J’GO » avec:  DD la jeune et jolie maman « working girl »,  MF la blonde sulfureuse et maîtresse d’un célèbre sportif (dont l’identité restera secrète) et EG, la talentueuse actrice, bientôt en tête d’affiche 😉

Ce soir, maris et petits amis sont à la maison, ça se passe entre fille et ça commence bien!

Sur la terrasse du J’GO, nous nous approprions l’un des « baril de chêne » qui meublent la terrasse. Un jeune serveur aux airs de « damoiseau » du Sud Ouest, nous apporte une cuvée maison qui donne le « La » de notre premier debrief, sur ce mois passé, où nous ne nous sommes pas vu!

La conversation s’interrompt: mais quel est ce charmant jeune homme qui me vole la vedette? MF et EG sont subjuguées et plus personne ne m’écoute dans mon discours sur:  » ma nouvelle vie pro, mes amours, balalabala… »!

Ok, il y a une explication à tout ça: OSS117 est derrière Nous!

Jean n’est pas tout seul, il semblerait que ses 3 confrères, ne soient pas inconnus. Opération commando: « dégainez Smartphone, Facebook, et Google » !!!!  En bonnes espionnes, l’énigme est élucidé en 1/4 de secondes… enfin quelques minutes plus tard; Thomas Langman et Gilles Lelouch!

Bon en résumé, allez faire un tour dans ce restaurant qui se trouve sur l’ail gauche du marché St Germain. La terrasse est très agréable, la carte à tomber et cerise sur le gâteau: on y croise du beau monde!

Contact:

Restaurant J’GOParis St Germain – Rue Clément 75006 – 01 43 26 19 02

Métro: Mabillon, Odéon


Il y a ce genre de week-end-end où vous êtes bloqué à Paris!

Dehors le thermostat bat des records et votre Facebook vous alerte du départ de chacun; Pierre « est au Touquet », Juliette » is leaving for Limoges », et Brian qui a « les pieds en éventail à Sainte Maxime », trouve même le moyen de  publier une photo de bord de mer, prise en direct live depuis son iPhone! (entre parenthèse très médiocre…)

Bon alors pour ne pas se laisser aller à la morosité, ignorez Facebook, coupez Internet et partez à la recherche d’un endroit qui sonnera pour vous, avec vacances. Moi il y a une région que j’affectionne particulièrement c’est le Pays Basque. Tapas, Sangria, Surfeurs et Rugby Men, un cocktail molotov pour susciter chez moi une  plénitude total!

Pour un dépaysement garanti en plein Paris, je vous conseille le Mil’a. Niché dans la rue Jean Jacques Rousseau à quelques pas de la Rue Montorgueil et du très animé « Etienne Marcel », ce petit bar à tapas recèle d’ ingrédients atypiques, substituts d’une région à dévorer!

Ici l’équipe est jeune et donne le ton dès votre arrivée; bonne humeur, musique festive et convivialité; aucune excuse pour ne pas vous dérider.

DSC02492

DSC02493

DSC02501

Contact: 11 rue Jean Jacques Rousseau. 75001 Paris

Tel: 01 40 28 91 15

Avis: ***/****

Conseil: Pour avoir de la place, évtitez un soir de match ( de rugby of couse)

Imaginez un restaurant où tous styles de bric et broc se mélangent et ne font qu’un, une décoration pour le moins … atypique.

Imaginez un restaurant tout petit, avec juste 5 ou 6 tables, où vous vous sentez comme chez vous, une canette de coca avec un verre Ikea, à une exception près, cette fameuse décoration que vous n’oseriez jamais intégrer dans votre salon.

Ce drôle d’endroit se nomme « Le dénicheur », un petit restaurant situé 4 rue tiquetonne dans le 2ème arrondissement parisien. On y mange bien, mais on ne vient pas pour sa carte. On n’y mange pas cher. Une formule entrée-plat-dessert à 19,60 euros, tout comme la formule brunch généreusement bien garnie du samedi et dimanche matin. (suite…)

« Quai-Quai » A priori phonétiquement ça donne « Qué-Qué » synonyme du Titi parisien, jeune androgyne issu de la dernière génération parisienne, moulé d’un slim et chaussé de chaussures pointues censées refléter une virilité certaine.

En vraie « Quai-Quai » c’est un restaurant qui vaut largement le détour, malgré les quelques  « Qué qué » que l’on y croise.

Le contexte: L’une de mes meilleures amies me fait des appels du pied. Je sens qu’elle veut m’annoncer une très bonne nouvelle. Ni une ni deux, je book une table pour 5 dans l’un des restaurants qui m’avait interpellé via une critique parue dans notre bible à Nous toutes les Attachées de Presse: ELLE !

Mail commun, je rassemble mes deux autres cop’s du lycée (et le mari de l’une d’elle au Quai Quai), leur précisant qu’il s’agit d’une nouvelle adresse à essayer, Quai des Orfèvres. Peut être l’occasion de croiser un voyou viril ou flic en civil, capable de réveiller nos désirs endormis de parisiennes célibataires.

Je finis le boulot sur le pouce et cours ce jour là sous des trombes d’eaux pour rejoindre le 74 Quai des Orfèvres. La pluie, le vent, Paris est magnifique mais mon parapluie inexistant. Trempée jusqu’aux os je suis la première sur les lieux et découvre en avant première le décor de la soirée. L’endroit est feutré et agréable, une décoration pas loin d’un Loft version New York mais avec vu sur les quais de Seine en plus!

Dehors, derrière la baie vitrée marquée des lettres « QUAI QUAI », l’endroit me semble nu tant la pluie a balayé l’animation et cessé toute activité  mais je profite de ce moment de solitude pour observer presque comme si c’était la première fois ; Le musé d’Orsay sous la pluie et luminosité de cette fin de journée.

Mes amis arrivent au fur et à mesure et comme surprise on apprend la venue d’un futur nouveau né programmé mois de novembre!

Champagne oblige, tout le monde s’enivre et nous profitons du cadre magique de la soirée. Les jeunes bobos envahissent l’endroit et sur un fond de jazz la musique emporte le reste de la salle. Les desserts réveillent nos papilles et le mot est unanime; il faut revenir le cadre est trop magnifique!

Avis: * * * / * * * *

A ne pas louper: le Pain Perdu en dessert. Un vraie délice 😉

Menus : 17 et 21,50 €.

Contact: 74, Quai Orfèvres 75001 Paris – 01 46 33 69 75   M° : Pont-Neuf. Fermé le dimanche et le lundi.


DSC02272

DSC02271

DSC02291

DSC02302