Paris le 23 juin 2010 – 10h00 – Dans une rue calme du 6ème arrondissement, un conducteur de bus, visiblement mal luné, a préféré se précipiter sur un arrêt de bus plutôt que de s’y arrêter… ;-(

Si les accidents de bus sont qualifiés de « rarissimes », il parait important de souligner une hausse des comportements abracadabrantesques de nos chauffeurs parisiens.

Petit message de la rédaction à ces chauffeurs qui se rêvent en héros invincibles, aux commandes de leurs bus: Si vous voulez jouer les Barracudas, allez plutôt au cinéma et arrêtez de traumatiser les petites vielles du 6ème !

Images à l’appui de notre reporter spécial, qui s’est immédiatement rendu sur les lieux de l’accident:

Publicités

L’été commence à pointer le bout de son nez et l’arrivée des « presque beaux jours » suscite l’ envie d’une sortie entre copines!

Rendez vous, 20h00, ce soir, au « J’GO » avec:  DD la jeune et jolie maman « working girl »,  MF la blonde sulfureuse et maîtresse d’un célèbre sportif (dont l’identité restera secrète) et EG, la talentueuse actrice, bientôt en tête d’affiche 😉

Ce soir, maris et petits amis sont à la maison, ça se passe entre fille et ça commence bien!

Sur la terrasse du J’GO, nous nous approprions l’un des « baril de chêne » qui meublent la terrasse. Un jeune serveur aux airs de « damoiseau » du Sud Ouest, nous apporte une cuvée maison qui donne le « La » de notre premier debrief, sur ce mois passé, où nous ne nous sommes pas vu!

La conversation s’interrompt: mais quel est ce charmant jeune homme qui me vole la vedette? MF et EG sont subjuguées et plus personne ne m’écoute dans mon discours sur:  » ma nouvelle vie pro, mes amours, balalabala… »!

Ok, il y a une explication à tout ça: OSS117 est derrière Nous!

Jean n’est pas tout seul, il semblerait que ses 3 confrères, ne soient pas inconnus. Opération commando: « dégainez Smartphone, Facebook, et Google » !!!!  En bonnes espionnes, l’énigme est élucidé en 1/4 de secondes… enfin quelques minutes plus tard; Thomas Langman et Gilles Lelouch!

Bon en résumé, allez faire un tour dans ce restaurant qui se trouve sur l’ail gauche du marché St Germain. La terrasse est très agréable, la carte à tomber et cerise sur le gâteau: on y croise du beau monde!

Contact:

Restaurant J’GOParis St Germain – Rue Clément 75006 – 01 43 26 19 02

Métro: Mabillon, Odéon


Chers lecteurs,

J’ai décidé de vous faire entrer dans la confidence.

Sachez que j’ai un attachement très particulier pour mon acolyte de Blogueur du Nord, Piccalilli Circus. Non pas, parce que je  sois enfin tombée  amoureuse ( ceux qui me connaissent, savent que ça m’arrive très peu 😉 ) mais parce que Piccallili a dégotté la clef pour me « dé-parisianisé » un brin… Et ça, c’était pas gagné! Lire la suite »

2 ans de Velib!

Publié: juillet 20, 2009 dans mes escales

Fait marquant la semaine dernière: Le Vélib a fêté ses 2 ans.

Mercredi: 7h00 du matin! Mon réveil sonne.  RTL s’enclenche et Vincent Parizot me crie dans les oreilles:  » EN CE MERCREDI 15 JUILLET, le désormais célèbre système parisien de location Vélib vient de fêter ses deux ans d’existence !!!!!!! »

Ah ouééé et alors !!!!

Moi le Vélib ça m’enquiquine, je le prends jamais et de toute les façons à chaque fois que je m’y essaye, je me retrouve toujours confrontée à quelques problèmes techniques!  Selle retournée, roues crevées ou chaîne qui déraille…

Pourtant, le Vélib est bien devenu populaire dans le cœur de nos citadins depuis ces deux dernières années. Selon un sondage TNS Sofres, 94% des utilisateurs se disent satisfait de son utilisation. Je fais donc parti des 16% d’insatisfaits ???

Bon allez, c’est son anniversaire et en bonne blogueuse de Paris que je suis, je ne peux pas passer outre cet incontournable  moyen de locomotion pour « Ecolo et Bobo en folie ». Ce matin je me sens l’âme d’une reporter, JE PREND UN VELIB !

Heureusement, mon coach « Marcelle » (actuellement aux US) m’avait pourtant bien prévenue. Pour choisir un bon Vélib, il y a quelques astuces:

« Commence par  un coup de pied dans le pneu avant : gonflé, ou pas, un coup de pied dans le pneu arrière, idem. Soulève ton vélo par la selle, donne un coup de pédale et vérifie que ça ne bloque pas, que ça ne déraille pas. Et pendant que tu y es, vérifie le frein !

Mouais, compliqué tout ça …..  Enfin en selle sur mon nouveau cheval de Troie, je prends le CAP telle une guerrière vers Levallois Perret.

Il est tôt, il fait beau ça va bien se passer !

Oulalala il est lourd ce vélo et toutes ces voitures prêtent à me réduire en concassé de tomates, ça ne me plait pas du tout. Je vois le côté pratique de la chose, les vacances, la plage approchent à grand pas alors…. Pédale, pédale….. !!!

Mais une fois sur le vélib’ c’est le code de la route qu’il faut respecter! Eh oui parce qu’ici on est loin des pistes cyclables que l’on pratique   l’été en toute tranquillité. Paris c’est la jungle, il faut sauver sa peau! On évite toute imprudence.

Et à la question, le Vélib facilite-il vraiment la drague et bien ma réponse est: NON!

1/2 heure de Vélib m’ont valu de me faire insulter 3 fois et de finir 4 ou 5 fois la tête dans le guidon!

Bref résultat peu concluant. Je ne suis définitivement pas une inconditionnelle du Vélib!

Et parce qu’il existe quand même des fans de ce transport urbain, suivez Aurélie sur  ‘Vélib et Moi »

Velib_Cabu

Scooooop scooop scooooop !

Têtue, acharnée, je suis… et René Miller j’ai trouvé!

Laissez moi vous annoncer et je n’en suis pas peu fière, que j’ai eu une rencontre très « Private » avec René. Aïe Aïe Aïe !!

Ca c’est passé vendredi dernier.

Petit retour en arrière:

Génial c’est le week-end! Semaine, je te jette loin derrière et je m’envole aussi légère qu’une mouche dans les couloirs du métro. « Au taquet.com » pour entamer mes deux jours off, sur les chapeaux de roues!

Après trois coups de foudre sur mon chemin, quelques gouttes de sueurs écoulées au milieu d’une foule trop peu en délire, je le trouve. là……. RENÉ! Telle une apparition, René Miller s’est installé là, au carrefour ligne 12 et 13 (station St Lazare).

Il gratte ses cordes et ça dépote grave!

Attention, René a accepté, pour vous lecteurs de « Jambon Beurre Cornichons », de vous délivrer un petit Show Case très privé. Place au Bluesman!

René Miller est certainement une grosse pointure du blues. Originaire de Louisiane, le blues man navigue, depuis vingt ans, entre son pays natal et Paris. La France, il l’adore. Son père, joueur de base-ball en Californie, a été militaire en Allemagne. René Miller, fan de Led Zeppelin lorsqu’il était ado, joue en solo, en duo ou en formation plus importante. Il a participé à de nombreux festivals, notamment celui de Cognac, « Cognac blues passion », qui a lieu chaque année fin juillet, le plus grand festival de blues du territoire national et qui rassemble les plus grands bluesmen. (Plus d’infos sur René)

Vous pouvez retrouver René aux alentours de Notre Dame, où il se produit souvent.

Tous à vos votes. Je compte sur vos commentaires !!!!!!!!! René les lira même peut-être…

Chers lecteurs,

C’est l’hécatombe!

Dans ma course effrénée d’hier, entre dégustation de traiteur, quelques réunions (enfin 1…), 2-3 déplacements dans Paris mais surtout, accablée par le deuil de Nono ( mon ex PC)…  Impossible de tenir les délais pour vous annoncer en temps et en heure, le futur candidat en lice d’ « Aux talents cachés du sous sol parisien »!

Voilà ce qui m’est arrivé;  René Miller, star manouche originaire de la Nouvelle Orléans, ENORME TALENT, m’a planté! Je lui avais pourtant donné rendez-vous, spot St Lazare, croisement ligne 12 et 13! Mais… catastrophe, René n’a jamais pointé le bout de son nez!

Feel like « Alone », dans mon couloir à attendre une « Graine de star », prête à dénigrer ma capacité à le hisser en haut de la Toile!

Ok! Solution intermédiaire, pour mener à bien ma mission d’ « Andrette Manouciante », j’ai écumé les lignes à la recherche de mon futur candidat… et j’ai fini par trouver!

Donc roulement de tambours, et parce que les meilleurs se font attendre, voilà en exclusivité pour vous, mieux que Susane Boyl et Pedro Del Chico; Laurentiu  from Roumanie!

Candidat numéro 2, Laurentiu Lrnt!


Avec Laurentiu, on est loin d’un son trash « psycadélico-British » mais proche d’un gentil comte des frères Grimm. « Cui cui  » les petits oiseaux, avec un peu d’imagination ( la mienne m’emmène souvent dans des endroits improbables..), transformez votre retour en métro, en gentil comte de fée, vous vous sentirez moins agacé! Stanciu se produit sur la ligne 3, le soir après 19h00. Et au cas où, des producteurs seraient des fervents lecteurs de JBC (on peut toujours rêver), vous pouvez contacter Laurentiu à l’adresse suivante: stanciu_lrnt @yahoo.com

Pour voter pour Stanciu: Post your coment !!!!!!!!!!

Rendez-vous la semaine prochaine, pour un nouveau candidat!

Et ce qui devait arriver, arriva…

Mon ordinateur Nono (PC potable, meilleur ami, fidèle compagnon) s’est petit suicidé hier soir à mon retour. Celui qui me permettait de vous guider à travers Paris, a rendu l’âme.

Tout ça, pour prévenir mes 15 fidèles  lecteurs, que je ne pourrai vous raconter ce soir en rentrant, ma rencontre avec René Miller, futur candidat sur JBC!

Il faudra patienter jusqu’à demain matin ;-(

La Parisienne.